Archives. Club pour l'UNESCO de Fribourg
Accueil. A propos. Agenda. Galeries photos/vidéos. Liens. Contact.

  WWW.UNESCO-FRIBOURG.CH

2017


Juillet 2017


Club pour l’Unesco Fribourg (Suisse) - Rapport 2017  >>


Janvier 2017


Club pour l’Unesco Fribourg (Suisse) - Rapport final 2016  >>



2016


Août 2016


Club pour l’Unesco Fribourg (Suisse) - Rapport 2016  >>



Janvier 2016


Club pour l’Unesco Fribourg (Suisse) - Rapport annuel final 2015  >>



2015


Juillet 2015


Club pour l’Unesco Fribourg (Suisse) - Rapport 2015  >>



Mars 2015


Vidéo : Spectacle multiculturel de chant, musique et danse, le 12 octobre 2014 au Nouveau Monde à Fribourg >>



«Concours de lecture à haute voix pour les enfants de 7H». Article paru dans La Liberté le 16 janvier 2015 >>



2014


Juillet 2014


Club pour l’Unesco Fribourg (Suisse) - Rapport 2014  >>



2013


Août 2013


Club pour l’Unesco Fribourg (Suisse) - Rapport 2013  >>


2012


Novembre 2012


Interview de M. Jean-Baptiste de Weck, membre fondateur du Club pour l’UNESCO de Fribourg



Août 2012


Club pour l’Unesco Fribourg (Suisse) - Rapport 2012  >>



Mars 2012


Document : Fribourg 2011 - une ville pour “vivre ensemble”  >>


Article paru dans le journal “1700”, par Laurence Deillon >>



Février 2012


Club pour l’Unesco Fribourg (Suisse) - Rapport 2011  >>



2011


Septembre 2011


Déclaration de Genève >>



Juin 2011


Articles de presse :


Journal "1700"  >>



Le groupe fribourgeois de soutien aux migrant es (+ lettre au Conseil d'Etat fribourgeois  >>




Mai 2011


Match de football avec des requérants d’asile, pour commémorer les 50 ans d’Amnesty International >>



Exposé de M.Celeste D. Ugoshukwu >>


Articles de presse :


Sem. diversité culturelle >>

Freiburg bei Integration >>

Ville et intégration >>



2010



10 Septembre 2010


Le Club pour l'UNESCO de Fribourg s’engage pour plus de tolérance - Der UNESCO Club Freiburg wirbt für Offenheit 


Article en français >>

Article en allemand >>





27 Août 2010


Activités réalisées par le Club pour l'UNESCO de Fribourg en 2010.




19 Juillet 2010


Manifestation nationale contre le racisme et la discrimination : « Halte aux renvois vers la Grèce » (avec Galerie photos).




19 Juillet 2010


Un pas en avant dans le rapprochement entre la Ville de Fribourg et la "Coalition mondiale des Villes contre le racisme"




7 Juin 2010


Cérémonie de deuil en mémoire des requérants d’asile décédés lors de leur renvoi forcé...




23 Avril 2010


Une « Place de la Discorde »  à Neuchâtel en 2011 ?




23 Avril 2010 :


Entretien avec Mme Isabelle Chassot, Conseillère d'Etat ...




23 Avril 2010 :


L’école fribourgeoise et l’accueil des élèves migrants




26 Février 2010


Interview de Mme Irina Bokaova, directrice générale de l'Unesco




25 Janvier 2010 :


"Rapport annuel 2009 du Club UNESCO Fribourg, activités réalisée en 2009 ..."



13 Janvier 2010 :


"Manifestation du 10 décembre en l’honneur de la journée internationale des droits de l’homme"



13 Janvier 2010 :


"Votation fédérale du 29.11.09"





2009


10 Décembre 2009 :


"Qui a peur des populistes ?", article paru dans le journal "La Liberté"



1er Décembre 2009 :


Fribourg a refusé d’adhérer à la « Coalition mondiale des villes contre le racisme ».



7 Novembre 2009 :


Interview de Andrea Wassmer, Présidente du Club UNESCO Fribourg




2008


Le Club a réalisé ou lancé les activités suivantes



Droits des requérants d'asile et des étrangers


Migrants


Coalition Mondiale des Villes contre le racisme


Ecoles associées de l'UNESCO


Culture et diversité culturelle


Soutien à des projets de tiers


Participation à des manifestations de tiers


Partenariats


Assemblée générale du Club


Assemblée générale de la Fédération suisse des Clubs UNESCO




Copyright © Unesco-Fribourg.ch - Tous droits réservés. Site créé par TOMA Solutions Internet ©

Club pour l’UNESCO de Fribourg (Suisse)

Rapport 2017


Fondé en 2002, le Club a pour but de faire vivre dans la région fribourgeoise les idéaux universels de l’UNESCO. Il veut contribuer au développement de « l’esprit de compréhension internationale » et du « respect des droits de l’homme » dans une ville devenue multiculturelle où vivent des personnes originaires de différentes régions du monde. Les membres du Club s’unissent pour encourager une participation locale aux valeurs universelles qui inspirent l’Organisation des Nations-Unies pour l’Education, la Science et la Culture (UNESCO). Le Club participe en permanence, à travers ses membres actifs, à un réseau d’associations engagées elles aussi dans le domaine social, culturel, éducatif, scientifique, sportif et humanitaire.


Le Club convoque ses membres une fois par mois à la réunion de son Comité élargi, donnant ainsi la possibilité à chaque membre de rejoindre le « Comité élu » par l’Assemblée générale annuelle. Les réunions sont présidées par Mme Andréa Wassmer, personnalité bien connue à Fribourg et engagée dans la vie culturelle et politique de la Ville et du Canton. La vice-présidente Mme Brigitte van der  Straten, est la secrétaire du « Point d’ancrage » centre d’accueil  lié à l’Africanum (Pères Blancs), route de la Vignettaz 57. Le secrétariat est assuré par M. Jean-Baptiste de Weck, ancien membre du secrétariat de l’UNESCO.  Les réunions se tiennent à l’Université, auprès de l’Institut Interdisciplinaire d’Ethique et des Droits de l’homme fondé par M. Patrice Meyer-Bisch qui est aussi  vice-président du Club.


Le Club a constitué plusieurs groupes de travail pour mener à bien son activité :

a) Deux membres du Club Mme Gloria Clivaz-Márquez et M. Samuel Isenmann    ont été élus au sein de la Commission Fribourg Sympa créée par la Commune de Fribourg pour rapprocher les habitants de la ville, quartier par quartier.Trois autres membres du Club Mmes Hanane Hammouchi,  Delphine John  et Eveline Maradan-El Bana, ont reçu la formation d’agentes Sympa et participent aux projets expérimentés déjà dans d’autres communes du Canton.

b) Le groupe  de la médiation culturelle est animé par Mme Véronique Isenmann responsable de l’ONG « Epiceries » et coopère étroitement avec le Groupe des diasporas interculturelles et démocraties dirigé par M. Patrice Meyer-Bisch.

c) Le groupe des droits de l’homme et de l’asile, coordonné par  M. Nicolas Nagy, s’engage pour ces objectifs en coopération avec plusieurs associations liées au Club depuis son origine. N. Nagy  est en particulier membre actif de  l’association « Osons l’accueil » et donne des cours de langue française aux nouveaux arrivés.


Le Club peut compter sur le soutien de la Commission suisse pour l’UNESCO dont le secrétaire-général est M. Nicolas Mathieu. Le Club fait partie de la Fédération suisse des clubs pour l’UNESCO (FSCU) et a chargé en avril 2017 l’un de ses membres, M. Serge Leuba, des relations avec les clubs fondés au Tessin, à Genève et à Lausanne. Le Club a développé un site internet : http://www.unesco-fribourg.ch  confié à M. Marc Tornare.

Les activités du Club en 2017 et celles auxquelles il a participé avec ses partenaires sont présentées ici dans l’ordre chronologique :


1.- Le 9 janvier, la Présidente Andréa Wassmer souhaite la bonne année aux membres du Club et aux habitants de l’agglomération  fribourgeoise engagés en faveur d’un monde de paix et de tolérance. La pression est forte aux frontières de l’Europe. L’esprit de solidarité doit être développé envers les réfugiés fuyant la guerre au Proche-Orient et la tyrannie dans plusieurs pays comme l’Erythrée. Il faut comprendre et agir. Plusieurs de nos membres se sont engagés dans l’équipe des agents « Fribourg Sympa » créée par le Conseil Communal qui veut faire de notre ville un lieu où se construit la paix par le dialogue et l’hospitalité. Nicolas Nagy cite l’appel lancé d’Appenzell par la Conseillère fédérale Simonetta Sommaruga : elle demande que les réfugiés soient mieux encadrés et qu’ils bénéficient de l’éducation ; dans ce but, la Confédération leur accorde une somme de 6.000.-fr. par personne. Anne Trehern dit que l’Ecole professionnelle de Fribourg (EPAI) donne des cours pour favoriser l’intégration des réfugiés. L’examen d’entrée est difficile : 250 l’ont réussi sur 1200 inscrits. Gerda Tuck pense qu’il faut rééduquer et former, encourager les requérants d’asile à participer avec les citoyens suisses à des activités comme la course Morat-Fribourg où l’on fait connaissance. Christian Berset apprécie les efforts de l’ONG Epiceries qui développe l’esprit d’insertion dans les écoles. La Présidente évoque le cas du couple afghan arrivé en Suisse par la Slovénie : l’enfant né en Suisse n’a pas reçu de nom et a été renvoyé en Slovénie avec le couple. La famille devra sans doute retourner en Afghanistan. C’est un cas tragique réglé selon les accords en vigueur. Narcisse Niclass dit que la Tunisie refuse d’accueillir ses citoyens déboutés, ce qui est aussi vrai pour l’Algérie et le Maroc. Nicolas Nagy rappelle que la Suisse a accueilli 30.000 réfugiés en 2016 alors qu’elle s’attendait à en recevoir 45.000.- Il conseille de lire l’ouvrage d’Alexandre Felder « L’activité des demandeurs d’asile : se reconstruire en exil. » Le Secrétaire propose d’inviter à Fribourg Mme Azzario-Chiesa, présidente de la Fédération italienne des Clubs pour l’UNESCO : elle pourra parler à l’assemblée générale de la situation des clubs après la réunion mondiale tenue à Beijing en  2016. Cette proposition est adoptée. Bernard Roussel donne connaissance du résultat des entretiens tenus avec la Présidente, avec Narcisse Niclass et notre webmaster Marc Tornare : une plateforme sur Facebook a été lancée à titre d’essai pour gagner de nouveaux membres et faire mieux connaître le Club.

2. Le 11 janvier à la Bibliothèque interculturelle livre-échange 30 Erythréens réfugiés à Fribourg écoutent M. Wolday Tsegay,  prêtre orthodoxe et ami du Club, leur narrer des contes en langue tigrigna.

3. Le 19 janvier à Giffers/Chevrilles  Jean-Baptiste de Weck participe à la réunion de l’Association « Flüchtlinge willkommen im Sensebezirk » pour préparer l’opinion publique  à l’ouverture en 2018 du  Centre fédéral de la Guglera destiné aux réfugiés dont la demande d’accueil a été rejetée. Le professeur Eduard Conte donne une conférence suivie de discussion sur les problèmes des réfugiés.

4 Le 21 janvier notre ancien membre camerounais Elie Fosso Menkem passe par Fribourg à son retour de Dijon où il a discuté de sa thèse de doctorat en sciences de la terre.

5. Le 27 janvier à la Galerie Bicubic à Romont, J.-B. de Weck assiste au vernissage de l’exposition « carnets de route » du peintre André Sugnaux consacrée  aux œuvres créées en Sibérie, dans la région orientale de Kolyma,  dans  le Goulag,  où des millions de prisonniers ont fourni du travail forcé. Des peintures et dessins décrivent les lieux ; des documents, des objets trouvés, évoquent le monde décrit par Alexandre Soljenitsyne, Varlan Chalomov et Evgenia Ginzburg. André Sugnaux souhaite que ces documents sur le bagne soient déposés dans une vitrine confiée aux Nations-Unies.

6. Le 12 février M. Philippe Bieler, président central de Patrimoine suisse adresse au Secrétaire une lettre chaleureuse : il approuve les propositions qui lui avaient été faites d’élargir la notion de patrimoine suisse aux témoignages apportés au cours de l’histoire du 20ème et 21ème siècle par des communautés établies dans le pays en provenance des divers continents et des régions d’Europe. Les villages juifs d’Argovie ont déjà fait l’objet d’une étude publiée par « Patrimoine suisse ». Il avait été suggéré de faire une place au long séjour des communautés tibétaines et d’autres réfugiés accueillis,  regroupés pendant et  après la deuxième guerre mondiale.

7. Le 23 février plusieurs membres du Club participent à la journée organisée à l’Université de Fribourg par le Centre suisse Islam et Société avec la participation de M. Tareq Oubron, imam de Bordeaux. Un dialogue est engagé avec un public très nombreux. L’Islam est installé de manière irréversible en Occident. Il faut accepter sa présence et  respecter les convictions de ses croyants. C’est un droit reconnu aux religions.

8. Le 6 mars, Véronique Isenmann nous décrit l’effort entrepris par des associations liées au Club comme Epiceries, Le Pont universel, ATD-Quart Monde, Passerelles, pour rapprocher les partenaires sur des thèmes concrets. Elle  annonce la réunion organisée le 14 mars au Galetas, route du Jura 47à Fribourg,  par Gilbert Bigirindavyi, membre du Club, en coopération avec l’ORS  qui gère les centres  fribourgeois de requérants d’asile.

9. Le 7 mars le Conseil Communal de Fribourg s’entretient avec les Agents Sympa parmi lesquels se trouvent deux membres de notre club: Eveline Maradan et Hanane Hammouchi.

10. Le 9 mars pour la Journée internationale de la femme, le Club participe  activement à la vente de pensées organisée à la place de l’hôtel de Ville avec le Groupe de Fribourg d’Amnesty International. 600 signatures sont recueillies pour soutenir des démarches précises auprès des Autorités de différents pays où sont violés les droits de la femme.

11. Le 15 mars M. François Nordmann, membre du Club, préside l’assemblée générale  des amis du Festival International de Films de Fribourg (FIFF) qui se tiendra du 31 mars au 8 avril. Son directeur M. Thierry Jobin en présente les grandes lignes : une place est donnée pour la première fois au cinéma produit au Népal.

12. Le 23 mars à Paris, à la Maison de l’UNESCO est célébré le 70ème anniversaire du CCIC (Centre Catholique International de Coopération avec l’UNESCO) engagé pour la fraternité humaine et la justice. Jean-Baptiste de Weck y participe. Un élan de solidarité impressionnant se manifeste dans une assemblée multiculturelle dirigée par Mme Christine

Roche, présidente du CCIC. Le discours de clôture est prononcé par un proche du Pape François, le Cardinal Rodriguez Madariaga, archevêque de Tegucigalpa (Honduras) « en faveur d’une éducation à partager entre tous ».

13. Le 3 avril Patrice Meyer-Bisch, vice-président du Club, parle du travail de mémoire fondamental pour chaque groupe de la Diaspora, à Fribourg, comme partout où se regroupent les personnes qui ont dû quitter leur pays ou leur communauté.  Cet exercice nécessaire apporte une grande richesse et permet de découvrir une vitalité puissante et cachée : celle des droits culturels, c.à.d. le respect de l’identité de chaque individu. La Déclaration de Fribourg sur les droits culturels pourra être consultée sur le site internet du Club www.unesco-fribourg,ch

14. Le 6 avril le Secrétaire du Club participe au Collège Ste-Croix à la journée organisée avec la Commune de Fribourg en l’honneur d’Antoine de Saint-Exupéry (1900-1944) qui fut élève des pères Marianistes de la Villa-Saint-Jean de 1915 à 1917. En présence des membres de la famille de l’écrivain-aviateur, une conférence d’Alain Vircondelet, introduite par Mme Monique Rey, présidente de l’Alliance Française de Fribourg et membre du Club, met en lumière la personnalité tourmentée et courageuse de ce héros moderne qui aima notre ville. Une remarquable exposition des travaux artistiques et littéraires des élèves du Collège Sainte-Croix accompagne cet anniversaire.

15. Le 10 avril M. Sandro Gozi, secrétaire d’Etat aux affaires-étrangères d’Italie, donne à l’Université de Fribourg une conférence pour le 60ème anniversaire de la signature du Traité de Rome, sur lequel se construit l’Union Européenne. Introduit par la rectrice de l’Université, Mme Astrid Epiney et par le professeur Gilbert Casasus, membre de notre Club, il lance un appel chaleureux à la poursuite de la construction européenne : « En quarante ans on est passé de la génération d’Auschwitz à celle d’Erasmus ! ».

16. Le 12 avril la Bibliothèque interculturelle Livre-Echange célèbre à son siège de ’avenue du Midi 3-7 à Fribourg son 15ème anniversaire. La Présidente Mme Rosmarie Zeller et son équipe veillent sur un trésor de 21.000 documents dont 18.500 livres écrits en 240 langues. Fondée en 2002 comme le Club pour l’Unesco, c’est une institution engagée dans la même direction. Très vivante, elle mène une action de grande valeur aussi bien pour les jeunes que pour les aînés, permettant en particulier de conserver les liens avec les cultures d’origine (www.info@livrechange.ch )

17. Le 26 avril à 15h00 se tient au Centre le Phénix à Fribourg une réunion informelle coordonnée par notre membre Serge Leuba avec Mme Azzario-Chiesa, présidente de la Fédération Italienne des Clubs pour l’UNESCO (FICLU), trois membres du Comité du Club pour l’UNESCO du Tessin Mme Eleonora Traversi, MM. Fredy Conrad et Roberto Ghini et plusieurs membres du Club de Fribourg dont la Présidente et le Secrétaire participent. Il est question de la Fédération Européenne des Clubs pour l’UNESCO (FEACU) dont, à part les clubs italiens ne font partie que les clubs des pays de l’Est. : Biélorussie, Bulgarie, Roumanie, Russie, Serbie sous la présidence de Mme Daniela Popescu (Roumanie).

18. Le 26 avril à 18h00 la Présidente Andréa Wassmer ouvre l’Assemblée générale du Club, souhaitant une chaleureuse bienvenue à Fribourg à Mme Maria-Paola Azzario-Chiesa, Présidente de la Fédération Italienne des clubs pour l’Unesco et à la délégation du Club pour l’UNESCO du Tessin. Elle forme des vœux pour le développement du mouvement des Clubs en Suisse, et remercie Serge Leuba d’avoir accepté cette tâche. Elle fait part des excuses de M. Nicolas Mathieu, secrétaire de la Commission suisse pour l’UNESCO retenu par une autre réunion et de M. Urs Schwaller.. Après l’approbation des rapports du trésorier et des vérificateurs des comptes, l’assemblée passe aux élections. Serge Leuba est élu membre du comité dont tous les membres sont réélus. Après l’approbation des comptes et du programme d’activité de l’année 2017, la Présidente invite Mme Maria-Paola Azzario-Chiesa à prendre la parole. Elle apporte la chaleureuse présence des nombreux clubs italiens pour l’UNESCO (FICLU) : « Nous sommes des acteurs du changement. L’humanité vit dans nos cœurs. La globalisation se fait là où vivent les gens. Nous avons créé des clubs pour l’alphabétisation : 22 clubs en Sicile et 22 dans les Pouilles. En Italie centrale et en Toscane, nous encourageons la connaissance du patrimoine.  Nous avons 141 clubs et 9 comités promoteurs. Pour accompagner les clubs, nous avons constitué des groupes de 20 personnes engagées pour un an de travail après l’analyse de leurs c.v. Ce sont « les tuteurs nationaux ». C’est la 2ème année. Chaque tuteur doit faire un rapport. Chaque club participe à la FICLU. Les réunions à Rome ont lieu dans les bureaux de la Commission nationale italienne pour l’UNESCO. Nous organisons des concours nationaux et internationaux. Chaque année un concours sur « les Droits de l’homme » à la cérémonie de l’avènement civique : en 2017 le thème est « Le rôle de la société civile, témoignages d’engagements des grands élèves. » Des exemples sont donnés par les clubs : le club de Carrare (le travail du marbre), le club de Marsala (une recette culinaire régionale avec la musique), le club de Foligno (le développement durable avec présentation des projets réalisés dans le monde sans abimer le paysage) La participation de la Fédération suisse des clubs pour l’UNESCO à la Fédération Européenne des Clubs (FEACU) où participent surtout les pays d’Europe orientale est vivement souhaitée.

19. Le 29 avril Jean-Baptiste de Weck participe à Treyvaux au spectacle musical « Couleurs cachées » organisé pour le 60ème anniversaire de la section suisse  du Mouvement ATD-Quart Monde qui soutient les droits des plus pauvres. Les co-présidents évoquent le message adressé au nom du Conseil Fédéral par Mme Simonetta Sommaruga aux personnes « misées » sur la place des villages ou internées loin de leur famille en Suisse au 20ème siècle.

20. Le 1er mai M. Clément Wielly est invité à s’exprimer devant les membres du Comité élargi du Club. Depuis des années il s’est fait connaître dans tout le pays comme défenseur d’une cause nationale : celle des enfants abandonnés. Il raconte son action pour obtenir réparation pour les victimes des mesures de coercition prises en Suisse envers les enfants entre 1920 et 1980. Il a été abandonné à l’âge de trois ans au Châtelard. Il décide d’utiliser sa rente AVS (Assurance Invalidité) reçue en l’an 2000, pour obtenir réparation. Il parcourt la Suisse entière à pied, à bicyclette, visite des personnalités comme Jean Ziegler, raconte son histoire, lance en 2016 à Fribourg une association « Agir pour la dignité ». Il veut créer un Mémorial où sera gravée à jamais l’histoire de la misère vécue. Il obtient des soutiens, en particulier celui de M. Simon de Diesbach, pour le « Child Project » à disposition des écoles. Il devient un porte-parole écouté par la Confédération. Il fait partie de la Table ronde instituée par le Département fédéral de justice et police. Il cherche de l’appui pour créer des infrastructures permettant de lancer l’apprentissage pour les enfants oubliés. Le sport l’a beaucoup aidé, lui a donné des forces et de l’élan. Ses inspirateurs sont le Che Guevara, l’abbé Pierre et le Colonel Massoud. La Présidente remercie M. Wielly qui a honoré le club de sa présence, Elle dit que le club pourra collaborer à sa cause en soutenant l’organisation de conférences ou d’initiatives concrètes, aider à diffuser des messages et des photos. Constanta Golovatiuc, membre du Club, émue par cet exposé, dit que le 20ème siècle fut une période très cruelle, évoque le massacre des Arméniens, la persécution des Juifs etc. Il faut apprendre aussi à pardonner à ceux qui ont fait du mal et travailler auprès de l’opinion publique pour le pardon.

21. Le 1er mai Bernard Roussel, trésorier du Club, rappelle la décision prise de créer une page Facebook en lien avec le site internet du Club.  Cette page Facebook est consultée 40 fois par semaine, et les visites du site sont passées à 100 par mois au lieu de 50 auparavant. Grâce à cette mesure nous avons trois nouvelles adhésions de jeunes au 1er trimestre 2017.

22. Le 3 mai le Secrétaire du Club apporte à Roger Macumi (président de Connexion Suisse-Migrants) les chaussures de foot-ball, les maillots et les ballons utilisés par le Club de 2012 à 2017 pour jouer le dimanche après-midi avec des requérants d’asile stimulés par un entraineur. Ce matériel sera remis à la Communauté éthiopienne de Fribourg qui dispose d’une équipe jouant aussi avec des Erythréens et un stagiaire sportif de CSM sur un terrain situé au bout de la rue de Morat.

23. Le 19 mai Jean-Baptiste de Weck participe à Fribourg à l’Assemblée générale de la section suisse du Conseil international des Monuments et des Sites (ICOMOS).  Il intervient en faveur de la protection des trois châteaux de Bellinzona inscrits par l’UNESCO sur la liste du patrimoine mondial, et du maintien sur son site du Musée polonais accueilli depuis plus de 130 ans au château de Rapperswil (canton de St. Gall), contribuant à tisser des liens culturels étroits entre la Pologne et la Suisse.

24. Le 19 mai la Présidente Andréa Wassmer a entendu Soufie Alawiyya qui  a chanté au siège de l’UNESCO à Paris  pour la Journée internationale du vivre ensemble.

25. Le 23 mai La Présidente Andréa Wassmer reçoit un appel du Groupe de Fribourg d’Amnesty International sollicitant l’aide du Club pour la présentation à Fribourg à la fin octobre 2017 de la pièce de théâtre « Nazali Kinshasa. Je suis Kinshasa » montée par la Troupe des Intrigants du Congo formée par Michel Faure. Il n’y a pas de salle disponible à Fribourg les 28 et 29 octobre. Gloria Márquez-Clivaz interviendra auprès du Nouveau Monde et des salles de spectacle des collèges.

26. Le 25 mai le Secrétaire a reçu une invitation des Rencontres internationales de Folklore de Fribourg (13-20 août 2017) proposant une activité participative du Club. La Présidente Andréa Wassmer répondra à Mme Giovana Rozas que notre membre Ambroise Bulambo accepterait de parler aux danseurs lors d’une réunion commune des groupes.

27. Le 12 juin Serge Leuba qui développe les liens avec les clubs suisses pour l’UNESCO souhaite le soutien de la Commission suisse pour l’UNESCO afin de pouvoir faire revivre la  fédération suisse des clubs pour l’UNESCO.

28. Le 12 juin, M. Marc Tornare, Webmaster du club, constate davantage de mouvement sur le site internet du Club et les archives photos se sont enrichies. L’accès au site du club par smartphone est désormais possible. Seules les informations principales sont accessibles et sécurisées. A la demande de Bernard Roussel, deux fois par an figurera un tableau indiquant le nombre de visites.

29. Le 17 juin la Journée des réfugiés est célébrée à Fribourg sur la place Georges Python. De nombreux membres du Club y participent activement. La Présidente Andréa Wassmer a assisté à une grande partie des manifestations et constaté que les spectacles et conférences étaient bien fréquentés. A la cérémonie de clôture le Secrétaire a entendu l’émouvante déclaration de M. Bernard Tetard, Délégué cantonal à l’intégration des migrants, actuellement en fin de mandat, et constaté son engagement.

30. Le 25 juin notre membre Gerda Tuck qui préside l’Association Goodwill Family Haïti organise à la cabane des jeunes à Marly un repas de fête pour permettre l’acquisition d’un véhicule pour la maison des enfants orphelins recueillis à Jacmel (Haïti).

31. Le 16 août a lieu sur la place G. Python à Fribourg la cérémonie d’ouverture des Rencontres de Folklore Internationales (RFI) consacrées en 2017 à la culture gypsie avec des groupes venus d’Inde, de Serbie, de Hongrie, d’Espagne, d’Egypte, de Slovaquie. Plusieurs membres du Club participent à cette émouvante manifestation culturelle tenue à Fribourg pour la première fois en 1975, qui permet un véritable rapprochement populaire entre notre ville et les cultures des différentes régions du monde.

32. Le 21 août Journée mondiale du migrant et du réfugié.  Le Pape François propose 21 mesures pratiques pour l’accueil des migrants, faisant appel aux droits de l’homme et à la solidarité de la famille humaine.

33. Le 2 septembre à l’Espace Aurore à Sorens chez notre membre Mme Myria Albrici El-Assad, conférence de M. Clément Wieilly sur « L’enfance gâchée », après trois années de combat pour la cause des « Enfants placés en Suisse ».

34. Le 4 septembre lors de la réunion mensuelle du Club, Narcisse Niclass propose une coopération plus active des membres du club sur son site internet et sur facebook.

35. Le 6 septembre, dans son nouveau siège de la rue de Locarno 3 à Fribourg, l’Association Passerelles dirigée par notre membre Kossivi Oyono Dagbenyo organise chaque mercredi de 19h00 à 20h00 un cours de Zumba interculturel et chaque jeudi de 18h00 à 20h00 un cours de Salsa interculturel.

36. Le 16 septembre à Treyvaux (Canton de Fribourg) en présence des Autorités et des membres de l’Association suisse ATD Quart-Monde créée en 1967, la conseillère fédérale Simonetta Sommaruga rend hommage à l’œuvre du Père Joseph Wresinski initiateur de cette action internationale militante, lancée après la guerre dans la banlieue parisienne, engagée pour que les membres les plus défavorisés et oubliés par la société y retrouvent leur place avec leurs droits. Le secrétaire du Club participe à cette manifestation de solidarité. Il est aussi présent le 17 septembre au Collège de Gambach à Fribourg pour la fête organisée par l’Association suisse ATD Quart-Monde sur le thème de « Couleurs cachées » présentant des chants et des danses exécutés par des membres de l’association.

37. Le 23 septembre inauguration du lieu de rencontre « Galetas Connexion » animé par notre membre Gilbert Bigirindavy qui favorisera la formation aux nouvelles technologies et l’apprentissage de la langue. Véronique Isenmann y donnera des cours (art thérapie et cercle de parole).

38. Le 2 octobre Christian Berset, membre du club et président de l’Association Teriasira engagée au développement scolaire, culturel et social de la région de Banfora au Burkina Faso a pris contact avec 40 ONG suisses qui travaillent dans ce pays, dans le but de créer une amicale « Burkinami » pour favoriser une synergie. Contact a été pris à ce sujet avec l’Ambassade de Suisse et avec la DDC.

39. Le 4 octobre Gloria Márquez-Clivaz, membre du Club et fondatrice de La Maison des générations futures située à Fribourg dans le quartier de Beaumont, participe à l’ouverture des rencontres « Savoir-faire et compétences » qui auront lieu deux fois par mois. Dès 2018 cette initiative bénéficiera du soutien du Département cantonal de la Santé et des Affaires sociales.

40. Le 6 octobre à Fribourg, au Couvent des Cordeliers, se tient l’assemblée générale de la Section fribourgeoise de Patrimoine suisse/Schweizerischer Heimtatschutz.  M. Martin Killias, président central de Patrimoine suisse est présent.  Jean-Baptiste de Weck  intervient en faveur de la survie du Musée polonais au château de Rapperswil (Canton de St-Gall) et d’un nouveau tracé de la voie ferroviaire qui traverse actuellement le centre-ville de Bellinzona dont les trois châteaux sont inscrits par l’UNESCO sur la liste du patrimoine mondial. 

41. Le 7 octobre, Journée fribourgeoise du refus de la misère.  La Présidente du Club Andréa Wassmer participe aux différentes activités proposées par le réseau Solidarité Fribourg à la Journée Portes ouvertes organisée avec ATD Quart Monde. Devant le théâtre de l’Equilibre de 9h00 à 12h00, puis dans les locaux de la Paroisse St. Pierre. Patrice Meyer-Bisch, vice-président du Club, anime un atelier sur le Père Joseph Wresinski sur le thème  

« Pourquoi les pauvres doivent être considérés comme riches ».

42. Le 15 octobre, lors de sa visite en Suisse, le président du Burkina Faso rencontre les représentants de l’association amicale coordonnée par Christian Berset, membre du Club, qui regroupe 50  ONG suisses engagées dans des activités de coopération au développement du Burkina Faso.

43. Le 17 octobre Patrice-Meyer Bisch, vice-président du Club et Serge Leuba participent à l’assemblée générale du Club pour l’UNESCO de Genève, fondé en 2005, présidé par Doris Neuenschwander. Ils tentant d’empêcher la clôture définitive du Club qui avait organisé avec succès en juin 2011 le 2ème congrès de la Fédération européenne des Centres, Clubs et Associations pour l’UNESCO qui avait adopté à l’unanimité la Déclaration de Genève sur les droits de l’homme.

44. le 25 octobre a lieu l’assemblée générale des Amis du Festival International de Films de Fribourg (FIFF) que préside M. François Nordmann, membre du Club. Le Directeur du FIFF, M. Thierry Jobin annonce la prochaine édition du 16 au 24 mars 2018 avec, comme invitée spéciale, la Mongolie.

45. Le 30 octobre Jean-Edouard Buchter, membre du Club, auteur du livre « Reverdir le Sahara » écrit au Club pour constituer un comité de soutien à SAHARIA Concept, une proposition très intéressante.

46. Le 6 novembre, Andréa Wassmer accueille à la réunion du Comité élargi du Club M. Wolday Tsegay, éducateur d’origine érythréenne, réfugié à Fribourg depuis 2010, et l’invite à présenter son projet. M Wolday souhaite que les enfants érythréens accueillis en Suisse apprennent le tigrigna et qu’ils connaissent leur pays d’origine : dans ce but, en union avec ses deux fils demeurés à Asmara, il a préparé la maquette d’un manuel bien illustré qu’il souhaite faire photocopier à Fribourg et remettre ensuite aux groupes intéressés. Il demande une aide pour les copies nécessaires. Après une discussion animée en particulier par Narcisse Niclass, la Présidente donne l’accord du Club qui financera cette publication s’associant ainsi à un projet de soutien à la culture de la diaspora erythréenne présente en Suisse. Elle signale la possibilité faite à chaque citoyen d’offrir à l’Etat de Fribourg une journée de travail afin d’aider les associations engagées pour l’accueil des réfugiés. Elle dit que Mme Giuseppina Greco a été nommée déléguée cantonale à l’intégration des migrants et à la prévention du racisme, succédant à M. Bernard Tétard.

47. Le 23 novembre Jean-Baptiste de Weck anime à Berne la réunion du Club de amigos de España, Portugal y America latina au cours d’une causerie évoquant les expériences vécues avec l’UNESCO en Amérique latine et dans la péninsule ibérique.

48. Le 30 novembre au Cinéma Rex à Fribourg est projeté le Film-fixe consacré à M. François Nordmann, membre du Club. Engagé depuis sa jeunesse pour la compréhension internationale, il a fait une brillante carrière diplomatique, en particulier comme délégué permanent de la Suisse auprès de l’UNESCO avec le rang d’ambassadeur ; il est actuellement le président du FIFF (Festival International de Films de Fribourg), et toujours journaliste.

49. Le 4 décembre, lors de la réunion du Club, Nicolas Nagy signale les efforts lancés à Fribourg pour encourager les contacts avec les étrangers ; il cite les associations « Osons l’accueil » et « Paroni ». Greta Ballin, coordinatrice du projet de diaspora à Villars-sur-Glâne, parlant au nom du « Groupe des diasporas interculturelles et démocraties » décrit son activité : le projet parents-enfants et école, les groupes de rencontre, la rencontre publique inter-générationnelle (CAS) dans les quartiers du Jura et du Schönberg où se manifestent la dignité et la diversité culturelle avec l’aide des animateurs. Il faut valoriser l’insertion culturelle sur l’emplacement du travail. Les projets sont financés par la Confédération avec une pluralité intergénérationnelle.

50. Le 5 décembre La Présidente Andréa Wassmer adresse au nom du Club, par l’intermédiaire de la Commission suisse pour l’UNESCO, une lettre de félicitations à Mme Audrey Azoulay qui vient d’être élue par la Conférence générale Directrice générale de l’UNESCO. Cette lettre, sollicitant aussi son engagement pour le mouvement des clubs pour l’UNESCO, est accompagnée d’un exemplaire du manuel d’alphabétisation en « tigrigna » produit par M. Wolday Tsegay et co-financé par le club. Ce livret a été envoyé le même jour à M.Jean-Bernard Münch, président de la Commission suisse pour l’UNESCO, en lui recommandant de soutenir la cause des clubs suisses pour l’UNESCO.

51. Le 14 décembre au Cinéma Rex (Cinémotion) le Groupe de Fribourg d’Amnesty International et le Club pour l’UNESCO s’unissent pour commémorer la Journée internationale des droits de l’homme (10 décembre) : ils présentent le film Sonita de la cinéaste iranienne Rokhsareh Ghaem Maghami, qui leur a été recommandée par M. Thierry Jobin et par M. Xavier Pattaroni. L’histoire est celle d’une jeune réfugiée afghane à Téhéran, qui parvient à développer ses talents de rappeuse avec l’aide d’un groupe spécialisé local, et qui, grâce à un petit film télévisé, reçoit une bourse d’étude de Salt Lake City aux Etats-Unis. Elle retourne en Afghanistan, à Herat, pour obtenir l’indispensable passeport de voyageuse et téléphone à sa mère avant de partir : elle aidera sa famille et évitera ainsi d’être vendue pour 9000 dollars. Le nombreux public est composé en bonne partie de réfugiés afghans accueillis dans les centres d’accueil de l’ORS. Le Directeur M. Claude Gumy, et ses collaboratrices (en particulier Mme Isabelle Savopol) et collaborateurs sont vivement remerciés de leur soutien. La présentation du film au public a été bien faite par Véronique Isenmann, membre du Club et secrétaire-générale d’« Epiceries ».

Archives - 26 mai 2018