Archives. Club pour l'UNESCO de Fribourg
Accueil. A propos. Agenda. Galeries photos/vidéos. Liens. Contact.

  WWW.UNESCO-FRIBOURG.CH

2017


Juillet 2017


Club pour l’Unesco Fribourg (Suisse) - Rapport 2017  >>


Janvier 2017


Club pour l’Unesco Fribourg (Suisse) - Rapport final 2016  >>



2016


Août 2016


Club pour l’Unesco Fribourg (Suisse) - Rapport 2016  >>



Janvier 2016


Club pour l’Unesco Fribourg (Suisse) - Rapport annuel final 2015  >>



2015


Juillet 2015


Club pour l’Unesco Fribourg (Suisse) - Rapport 2015  >>



Mars 2015


Vidéo : Spectacle multiculturel de chant, musique et danse, le 12 octobre 2014 au Nouveau Monde à Fribourg >>



«Concours de lecture à haute voix pour les enfants de 7H». Article paru dans La Liberté le 16 janvier 2015 >>



2014


Juillet 2014


Club pour l’Unesco Fribourg (Suisse) - Rapport 2014  >>



2013


Août 2013


Club pour l’Unesco Fribourg (Suisse) - Rapport 2013  >>


2012


Novembre 2012


Interview de M. Jean-Baptiste de Weck, membre fondateur du Club pour l’UNESCO de Fribourg



Août 2012


Club pour l’Unesco Fribourg (Suisse) - Rapport 2012  >>



Mars 2012


Document : Fribourg 2011 - une ville pour “vivre ensemble”  >>


Article paru dans le journal “1700”, par Laurence Deillon >>



Février 2012


Club pour l’Unesco Fribourg (Suisse) - Rapport 2011  >>



2011


Septembre 2011


Déclaration de Genève >>



Juin 2011


Articles de presse :


Journal "1700"  >>



Le groupe fribourgeois de soutien aux migrant es (+ lettre au Conseil d'Etat fribourgeois  >>




Mai 2011


Match de football avec des requérants d’asile, pour commémorer les 50 ans d’Amnesty International >>



Exposé de M.Celeste D. Ugoshukwu >>


Articles de presse :


Sem. diversité culturelle >>

Freiburg bei Integration >>

Ville et intégration >>



2010



10 Septembre 2010


Le Club pour l'UNESCO de Fribourg s’engage pour plus de tolérance - Der UNESCO Club Freiburg wirbt für Offenheit 


Article en français >>

Article en allemand >>





27 Août 2010


Activités réalisées par le Club pour l'UNESCO de Fribourg en 2010.




19 Juillet 2010


Manifestation nationale contre le racisme et la discrimination : « Halte aux renvois vers la Grèce » (avec Galerie photos).




19 Juillet 2010


Un pas en avant dans le rapprochement entre la Ville de Fribourg et la "Coalition mondiale des Villes contre le racisme"




7 Juin 2010


Cérémonie de deuil en mémoire des requérants d’asile décédés lors de leur renvoi forcé...




23 Avril 2010


Une « Place de la Discorde »  à Neuchâtel en 2011 ?




23 Avril 2010 :


Entretien avec Mme Isabelle Chassot, Conseillère d'Etat ...




23 Avril 2010 :


L’école fribourgeoise et l’accueil des élèves migrants




26 Février 2010


Interview de Mme Irina Bokaova, directrice générale de l'Unesco




25 Janvier 2010 :


"Rapport annuel 2009 du Club UNESCO Fribourg, activités réalisée en 2009 ..."



13 Janvier 2010 :


"Manifestation du 10 décembre en l’honneur de la journée internationale des droits de l’homme"



13 Janvier 2010 :


"Votation fédérale du 29.11.09"





2009


10 Décembre 2009 :


"Qui a peur des populistes ?", article paru dans le journal "La Liberté"



1er Décembre 2009 :


Fribourg a refusé d’adhérer à la « Coalition mondiale des villes contre le racisme ».



7 Novembre 2009 :


Interview de Andrea Wassmer, Présidente du Club UNESCO Fribourg




2008


Le Club a réalisé ou lancé les activités suivantes



Droits des requérants d'asile et des étrangers


Migrants


Coalition Mondiale des Villes contre le racisme


Ecoles associées de l'UNESCO


Culture et diversité culturelle


Soutien à des projets de tiers


Participation à des manifestations de tiers


Partenariats


Assemblée générale du Club


Assemblée générale de la Fédération suisse des Clubs UNESCO




Copyright © Unesco-Fribourg.ch - Tous droits réservés. Site créé par TOMA Solutions Internet ©

Club pour l’UNESCO de Fribourg (Suisse)

Rapport 2015


Depuis sa création en 2002 le Club s’efforce de réaliser ses objectifs au sein de la communauté fribourgeoise : il veut encourager l’esprit de compréhension internationale et le respect des droits de l’homme dans une ville devenue multiculturelle où se côtoient des personnes originaires de différentes régions du monde. Les membres du Club s’unissent pour favoriser une participation locale aux valeurs universelles qui inspirent l’Organisation des Nations-Unies pour l’Education,  la Science et la Culture (UNESCO). Le Club participe en permanence, à travers ses membres actifs, à un réseau d’associations engagées elles aussi dans le domaine social, culturel, éducatif, sportif ou humanitaire.


Une fois par mois, le Club convoque ses membres par courriel à la réunion de son « Comité élargi », donnant ainsi la possibilité à chacune, à chacun des membres, de rejoindre le « Comité élu »  par l’assemblée générale annuelle. Les réunions sont présidées par Mme Andréa Wassmer, personnalité connue à Fribourg et engagée dans la vie culturelle et politique de la Ville et du Canton. Le secrétariat est assuré par Jean-Baptiste de Weck.

Les réunions ont lieu à l’Université auprès de l’Institut Interdisciplinaire d’Ethique et des Droits de l’Homme (IIEDH) coordonné par M. Patrice Meyer-Bisch qui est aussi le vice-président du Club.

Le Club a constitué deux  puis trois groupes de travail pour mener son activité :

a) Le groupe du dialogue des cultures, devenu Groupe Fribourg Sympa  est confié à Gloria Clivaz-Márquez. Il s’efforce de valoriser la présence à Fribourg de nombreuses cultures représentées  par des travailleurs et des étudiants immigrés parfois avec leur famille. Il travaille avec la Commission Fribourg Sympa.

b) Le groupe de la médiation culturelle  est dirigé par Véronique Isenmann responsable de l’ONG « Epiceries ». Il vise à soutenir les initiatives prises dans le domaine de la médiation culturelle dans les quartiers de la ville « Epiceries » s’occupera de la formation des médiateurs. .

c)   Le groupe des droits de l’homme et de l’asile animé par Nicolas Nagy   

s’engage pour ces objectifs en coopération avec   plusieurs associations liées au   Club depuis son origine.

Le Club peut compter sur le  soutien de la Commission suisse pour l’UNESCO dont le secrétaire-général est M. Nicolas Mathieu, et sur le réseau des Clubs pour l’UNESCO au Tessin, à Genève et à Lausanne. Il est membre de la Fédération suisse des Clubs pour l’UNESCO  (FSCU). Le Club a un site internet : http://www.unesco-fribourg.ch  confié à M. Marc Tornare.

Les activités menées par le Club en 2015 et celles auxquelles il a participé avec d’autres partenaires sont présentées ici dans l’ordre chronologique :


1.- Le 5 janvier  Le Club manifeste sa vive inquiétude devant la situation tragique de  requérants d’asile se présentant à la frontière suisse. Narcisse Niclass propose que soit constitué un Think Tank pour élaborer une solution pratique permettant aux réfugiés de rendre au pays d’accueil des services d’utilité publique rémunérés par  les communes ou d’autres partenaires. 30.000 réfugiés syriens seront accueillis en Suisse en 2015. Plusieurs membres du Club manifestent leur volonté de participer à ce groupe de travail. Roger Macumi cite le problème de la réunification des familles séparées par les évènements. Certains réfugiés syriens en Suisse ont trois enfants réfugiés au Liban. Patrice Meyer-Bisch dit que la famille est une valeur de la diaspora comme de la Suisse. Elle devrait permettre une ouverture  des frontières pragmatique et provisoire pendant les années de crise.

Le Club remet à son membre Jean-Edouard Buchter toujours passionné par le programme d’irrigation du désert du Sahara l’ouvrage «Atlante d’acqua » (Atlas de l’eau)  écrit par l’architecte et urbaniste italien Pietro Laureano, expert de l’UNESCO, qui donne une information précieuse  sur les problèmes climatiques du Sahara

2.-Le 6 janvier le Secrétaire du Club prend part à l’atelier organisé à la Haute  Ecole Fribourgeoise de Travail Social (HTS-TS) à Givisiez par le mouvement E-Changer pour entendre Noémi Pulzer décrire le projet mené par des volontaires au sein des communautés rurales du Nicaragua.

3- Le dimanche après-midi 11 janvier les requérants d’asile amateurs de foot-ball sont accompagnés par Jesus Mejuto et Amgad Rezk, entraîneurs sportifs et stagiaires à CSM (Connexion Suisse-es- Migrant-es ) à la halle de sports de l’Ecole du Botzet louée à nouveau à la Ville de Fribourg par le Club pour l’UNESCO et le groupe d’Amnesty International. Les séances d’entrainement organisées régulièrement le dimanche ont beaucoup de succès.

4.- Le 2 février Le Club accepte la proposition présentée par M. Aziz Cöçelli président du Centre culturel des Alévis, établi rue de la Carrière 3a à Fribourg, qui désire adhérer à notre club et obtenir des Autorités fribourgeoises une reconnaissance de leur association culturelle. Les Alévis sont 25 millions en Turquie. En Suisse, sur 70.000 Turcs comptés comme musulmans, 50.000 sont Alévis. Il y a des Alévis Turcs et des Alévis Kurdes. Ils sont humanistes et partisans d’un islam modéré. Ils souhaitent faire connaître leur existence et leur culture à Fribourg Ils sont les bienvenus au Club pour l’UNESCO.

5.- Le 13 février la Présidente Andréa Wassmer  et de nombreux membres du club participent à la réunion « Fribourg Sympa »  organisée par la Commune de Fribourg en présence du Syndic M.  Pierre-Alain Clément à la Salle Rossier de l’ancien Hôpital des Bourgeois. La rencontre a pour but de promouvoir « le vivre ensemble » dans une ville de plus en plus multiculturelle. Elle permet à des animateurs  expérimentés  comme M. Michel Favre (« Marly Sympa »), et Mme Ramona Wirz (« Villars Sympa ») de présenter des expériences lancées pour rapprocher la population locale des nouveaux venus (des étrangers ou des compatriotes d’autres cantons). Le dialogue sera encouragé au niveau des différents quartiers de la ville. Le processus de Fribourg Sympa sera développé au cours des cinq prochaines années. Nos amis M. Bernard Tétard et Mme Ula Stotzer soutiennent ce projet rendu vivant aux yeux de tous grâce à l’intervention opportune de M. Paul Attallah de l’ONG « Epiceries »  et à la projection d’un film présentant les méthodes utilisées pour rapprocher les habitants d’une commune.

6.- Le 14 février  Mme Gerda Tuck, membre du Club, se rend dans son pays d’origine, Haïti,  pour soutenir l’association « Good Will Family » qui prend en charge une vingtaine d’enfants orphelins victimes du terrible séisme survenu à Port-au Prince en janvier 2010. Elle apportera une aide financière bienvenue, grâce à l’engagement des bénévoles qui ont emballé gratuitement des centaines de cadeaux à Fribourg Centre en décembre 2014..

7.- Le  24 février  Patrice Meyer-Bisch, vice président du Club, et Mme Natacha Roos, chef du service culturel de la Ville de Fribourg,  commentent à l’Université de Fribourg le rapport des Assises culturelles de la Ville de Fribourg.

8.- Le 2 mars Andréa Wassmer, présidente du Club, informe les membres que le CD réalisé par Miguel Bechet à l’occasion du spectacle donné par le Club au « Nouveau Monde » à Fribourg le 10 octobre 2014 est disponible. Chaque groupe recevra une video complète. Un clip de trois minutes sera remis au Web-Master Marc Tornare pour être présenté sur le site internet du Club www.unesco-fribourg.ch .

9.-Le 12 mars à l’Université de Lausanne  le nouveau Président de la Fondation Jean Monnet,  M. Pat Cox, de nationalité irlandaise,  ancien président du Parlement européen  de Strasbourg, lance à l’Allemagne un appel chaleureux pour une solution aux graves problèmes financiers de la Grèce. Le Secrétaire du Club Unesco de Fribourg est dans l’assistance.

10.- Le 17 mars à l’Université de Fribourg la Rectrice Mme Astrid Epiney, le Rabbin Lionel Elkaim et le Dr. Igli Tashi au nom des Albanais inaugurent l’exposition photographique présentant l’engagement solidaire du peuple albanais durant la guerre (1939-1945) pour protéger les familles juives résidant dans le pays et menacées d’extermination par les occupants nazis.

11.- Du 20 au 28 mars se tient à Tunis le Forum Social Mondial. Jean-Baptiste de Weck  y participe avec la délégation suisse  (60 personnes dont plusieurs membres de l’Assemblée fédérale), encadrée  par les équipes dirigeantes d’E-Changer et d’Alliance Sud.  Ses animateurs Sergio Ferrari et Daniel Hitzig contribuent à une expérience très réussie. Des contacts directs sont noués avec des responsables de mouvements sociaux et politiques d’un  pays en transition. Le 22 mars, a lieu entre Tunis et Carthage une  marche de solidarité avec le peuple tunisien frappé par l’attentat du Musée du Bardo le 17 mars. Le Forum lui-même (24-27 mars) nous associe aux grands défis mondiaux présentés dans les locaux de l’Université de Tunis El Manar. Lors de la rencontre chaleureuse organisée par E-Changer-Comundo animée par Josée Martin nous entendons la voix du Mouvement Sans Terre du Brésil, et celle de notre compatriote le sénateur Luc Recordon. L’Ambassade de Suisse en Tunisie  saisit l’occasion de notre présence pour organiser la visite  de projets soutenus par la Coopération technique suisse. L’ ISIE (Instance Supérieure Indépendante pour les Elections) nous reçoit au cours d’une rencontre intéressante, permettant de comprendre les problèmes sociaux et politiques d’un pays en pleine phase de construction démocratique.

12.- Du 23 au  29 mars se tient à Fribourg la 29ème édition du FIFF (Festival International de Films Fribourg). A la demande du Club, des places ont été offertes par le Directeur M. Thierry Jobin à des requérants d’asile résidant en foyer ORS.

13.- Le 11 avril à la salle des fêtes de Courtepin (District du Lac) a lieu la réunion de « l’Association pour la promotion de la culture toubou et la défense des droits de l’homme » qui réunit des ressortissants de différents pays d’Afrique et d’Europe autour de familles du Tchad appartenant à la culture toubou, reconnaissables à leurs beaux costumes.

14.- Le dimanche 12 avril reprennent sur le terrain de foot universitaire de Saint Léonard à Frbourg les après-midi de foot-ball pour requérants d’asile organisés par le Club pour l’UNESCO et le groupe d’Amnesty international pour la 5ème année consécutive. La Direction du sport universitaire (M. Erich Schafer) autorise l’utilisation du terrain synthétique de 17h00 à 19h30. Les entraîneurs sportifs sont mis à disposition par CSM (voir ci-dessus §3).

15.- Le 16 avril,  plusieurs membres du Club participaient au colloque interdisciplinaire organisé par l’IIEDH et Patrice Meyer-Bisch sur L’interdépendance des violations des droits humains et les discriminations multiples.  Dans son introduction, Mme Astrid Epiney, Rectrice de l’Université a demandé que l’attention soit portée sur les  initiatives populaires qui, en Suisse, peuvent relativiser les droits humains. Le principe de responsabilité  envers les autres est inscrit dans la charte de l’Université de Fribourg. Lors d’une intervention filmée concernant les conséquences du génocide au Rwanda et les crimes commis envers les femmes, notre membre Ambroise Bulambo nous a aidés à comprendre la complexité des responsabilités et l’immensité des torts subis qui rendent les réparations et le pardon très diffficiles.

16.- Le 20 avril M. Alain Schaller, délégué aux relations extérieures a reçu à la Chancellerie de l’Etat de Fribourg une délégation polonaise composée de MM. Jacek Sygnarski et Wojtek Klakla accompagnée par  Jean-Baptiste de Weck, secrétaire du Club pour l’UNESCO, venue plaider la cause du Musée Polonais de Rapperswil (Canton de St.Gall) datant des années 1870. Ce lieu symbolisant la solidarité liant à la Suisse les patriotes polonais est menacé de fermeture par une municipalité  désireuse d’agrandir le restaurant du château.

17.- Le 21 avril à Lausanne Nicolas Nagy représente le Club à l’Assemblée générale de l’Observatoire romand du droit d’asile et des étrangers. Le 22 avril à Berne Jean-Baptiste de Weck représente le Club à l’Assemblée générale de l’Observatoire suisse du droit d’asile et des étrangers. Les deux observatoires font un travail utile d’information. Ils présentent à l’intention de la presse et des parlementaires des « cas concrets » de situations  individuelles à améliorer, d’erreurs à corriger,  de résultats obtenus. Les équipes animant les secrétariats des observatoires sont composées de  jeunes stagiaires, très motivés  qui fournissent un excellent travail.

18.- Le 23 avril se tient au Centre le Phénix à Fribourg l’Assemblée générale du Club pour l’UNESCO Fribourg. La Présidente Andréa Wassmer énumère les principales activités menées par le Club en 2014/2015 et se réjouit de la coopération développée en faveur des idéaux de l’UNESCO. Elle remercie chaleureusement son comité, en particulier le vice-président Patrice Meyer-Bisch de son engagement permanent. Les initiatives lancées dans le domaine de la médiation culturelle pour aider les nouveaux Fribourgeois, provenant de nombreux pays  d’Europe, d’Afrique, d’Amérique latine et d’Asie à se sentir bien accueillis ont pris le nom de « Fribourg Sympa ». Notre club salue ce développement local encouragé par la Commune et le soutiendra. L’Assemblée approuve le rapport de la Présidente.. Bernard Roussel, trésorier du Club, présente à son tour  le rapport des comptes qui est approuvé par les vérificateurs Bona Gotzos-Cappelli  et Jean-Baptiste Henry de Diesbach. Le vice-président Patrice Meyer-Bisch  lance  alors un appel aux membres du Club, les invitant à s’engager auprès des personnes étrangères souhaitant partager sur la vie en diaspora, dans le but de mieux comprendre et de faire avancer les valeurs démocratiques au-delà des partis. Il est possible de jouer un rôle de pionnier dans la démocratie internationale.

Après l’adoption des rapports, selon la tradition, la parole est donnée à l’invité d’honneur, le professeur Othmar Keel, spécialiste de l’histoire des religions, fondateur et animateur du Musée Bible et Orient. Il donne à ses auditeurs sa vision des religions monothéistes  et de leurs relations avec les mythologies de l’Egypte, de l’Assyrie et de la Grèce. A l’aide de cartes postales illustrant des objets originaux présentés dans les collections du Musée visiter à l’Université de Fribourg, à Miséricorde) le professeur Keel aide ses auditeurs à se rapprocher des différentes identités, et à découvrir des similitudes, une sorte de « socle commun » sur lequel reposent nos croyances.  

19.-  Le 30 avril à l’Université de Fribourg (Pérolles) Brigitte van der Straten, vice- présidente du Club, participe avec Terel Abeysinghe à la réunion « Chemins d’exil » organisée par  le groupe  d’Amnesty International pour entendre les récits des expériences vécues par des réfugiés. Une expérience émouvante.

20.- Le 4 mai Gloria Clivaz-Márquez et Gerda Tuck soutiennent l’idée développée par Fanny-Iona Morel qui propose de relancer le projet d’exposition conçu en 2014 avec M. Balthazar Lovay, directeur de Fri-Art : créer une exposition avec les objets représentatifs emportés par les familles migrantes. M. Lovay, approché par le Secrétaire, a manifesté le désir d’élargir le thème aux objets familiers chéris par le peuple fribourgeois qui accueille les étrangers.

21.- Le 9 mai Véronique Isenmann  représente le Club à la fête célébrée au siège du Lyceum Club de Genève pour le 10ème anniversaire du Club pour l’UNESCO de Genève. La Présidente Mme Doris Neuenschwander souligne dans son intervention les liens d’amitié unissant les  clubs de Fribourg et Genève.

22.- Le 12 mai, à la « Blue Factory »  située sur le site de l’ancienne Brasserie du Cardinal proche de la gare est organisée avec la coopération de l’IIEDH.une réunion sur le thème du dialogue des cultures. Patrice Meyer-Bisch, vice-président du Club souligne avec ses invités  la nécessité de faire à Fribourg des centres de  diversité culturelle (diversité des personnes, des disciplines culturelles, des métiers, des origines).

23.- Le 14 mai le Secrétaire du Club se rend dans le parc de la Schadau à Thoune, où, dans un pavillon circulaire, est présenté le plus ancien panorama existant dans le monde, réalisé entre 1809 et 1814 par le Bâlois Marquard Wocher.  J.-B. de Weck recommande vivement la visite de ce bien culturel unique conservé avec soin  dans la ville sœur de Fribourg et Berne fondée elle aussi par les Zähringen.

25.- Le 21 mai à Fribourg  dans le bâtiment restauré de l’Ancienne Gare est célébrée la fête des vingt ans du « Nouveau Monde » association soutenue par la jeunesse multiculturelle de Fribourg qui organise des concerts, des spectacles, des pièces de théâtre, des conférences sur des  thèmes très variés ouverts à toutes les cultures. La Présidente Mme Sandra Daguet et la nouvelle directrice Mme Stéphanie Bender sont vivement félicitées par le Club.

26.- Le  1er juin, le 22 juin et le 6 juillet ont lieu au Théâtre de l’Equilibre à Fribourg les réunions prévues pour la mise en route du projet « Commune Sympa ». Le Club sera représenté par Gloria Clivaz-Márquez et Véronique Isenmann. Leurs noms ont été proposés à la Déléguée à l’intégration de la Ville Mme Ula Stotzer.

27.- Le 19 août  la Présidente Andréa Wassmer et le secrétaire Jean-Baptiste de Weck sont  reçus par M. Nicolas Mathieu, secrétaire général de la Commission suisse pour l’UNESCO à son bureau de Berne.  M. Mathieu manifeste son inquiétude sur l’évolution des associations internationales regroupant les clubs (FMACU et FEACU).

28.-  Le 21 août  Nicolas Nagy prend part à Berne aux 11èmes Journées suisses du droit à la migration où le Secrétaire d’Etat Mario Gattiker  présente un état de la situation actuelle. .-      29.- Le 28 avril  à Olten Jean-Baptiste de Weck participe à l’assemblée générale de la section suisse de l’ICOM (Conseil international des Musées). Il prend la parole en  faveur du maintien du Musée polonais de Rapperswil (Canton de St. Gall) menacé de fermeture malgré son importance pour la traditionnelle amitié polono-suisse. (cf  ci-dessus § 16 )

30.- Le 1er septembre le Conseil Communal de la ville de Fribourg approuve le cahier des charges de « Fribourg Sympa » (Cf.§ 25). Les Agents sympa assureront les liens avec  les différents groupes composant la population des quartiers de la ville. Le Club espère être représenté dans deux groupes de travail (Fribourg Sympa et Quartier du Bourg).

31.-Du 3 au 5 septembre la Présidente Andréa Wassmer, le Vice-président Patrice Meyer-Bisch  et plusieurs membres du club participent au colloque organisé à l’Université de Fribourg sur « Le bien commun entre passé et avenir ».  Placé sous le patronage de l’évêque du Diocèse Mgr. Charles Morérod et de l’Archevêque Justin Welby, Primat de l’Eglise anglicane, ce colloque a permis de définir « le mal commun ». Ouvert sur l’inter-culturalité, il  lance une réflexion sur la dignité et le développement.

32.- Le 9 septembre notre membre Nicolas Nagy participe activement au groupe Osons l’accueil  lancé afin de trouver des logements et des solutions pour les réfugiés attendus nombreux et d’aider les Autorités dans leurs recherches.

33.- Le 14 septembre  à Ste Ursule à Fribourg, dans le cadre de l’Association « Réintégration au lieu d’exil » plusieurs membres du Club écoutent M. Yavuz Binbay présenter l’activité du SOHRAM  qui développe son programme de construction de la paix à Diyarbakir (Turquie) depuis 2004. Il donne connaissance d’une lettre du Comité des jeunes Syriens pour la paix : «  Nous demandons que les solutions aux problèmes de la Syrie soient recherchées dans le dialogue, sans armées, par des méthodes démocratiques et entre Syriens. »

34.- Le 7 octobre La bibliothèque Interculturelle Livre-Echange  de Fribourg,  partenaire du Club,  accueille l’exposition préparée par l’EPAI (Ecole Professionnelle Artisanale et Industrielle) sur le thème « Se perdre et se retrouver ». Dima Hatem, enseignante au sein de la classe d’intégration  présente les panneaux inspirés par l’expérience de la migration. Anne Trehern, membre du Club et enseignante à l’EPAI participe au projet.

35.- Le 17 octobre « Journée mondiale du refus de la misère » plusieurs membres du club participent à la manifestation organisée  par l’Association ATD Quart Monde  sur la place Georges Python à Fribourg évoquant le message lancé à Paris en 1987 par le Père Joseph Wresinski et  adopté par l’ONU.

36.-  Le 17 octobre à Ste Ursule  le Secrétaire et plusieurs membres prennent part à la réunion organisée par Peace Brigades International (PBI). Les volontaires Juan José Villagomez  et Stefania Grasso présentent la situation grave des violations des droits de l’homme au Mexique, en relation avec les voyage des expatriés d’Amérique centrale se rendant aux Etats-Unis pour y trouver du travail.

37.- Le 24 octobre  au CO de La Tour de Trême en Gruyère un nombreux public applaudit le spectacle  « Un Helvète au pays des mille collines » créé par le Groupe Uranana  présidé par notre membre Béatrice Ntashamaje. Les meilleures traditions rwandaises sous forme de danses et de chants sont mises en relations avec celles de la Gruyère !

38.- Le 2 novembre  notre membre Christian Berset présente l’activité féconde qu’il déploie  chaque année au Burkina Faso depuis 2007 en associant les élèves et les maîtres du  Lycée de Banfora et de l’Ecole de culture générale de Fribourg. Un nouveau projet est en cours qui nécessite des moyens financiers pour permettre un forage pour l’eau potable d’un village où sont organisés des cours d’alphabétisation  pour trois classes de cent élèves.

39.- Le 9 novembre  Nicolas Nagy  représente le Club au Rathaus de Berne au 5ème

anniversaire du  Centre suisse de compétence pour les droits humains  créé sous forme d’un projet pilote suite à une résolution de l’ONU. Le Centre est relancé pour une nouvelle période de cinq ans.

40.- Le 15 novembre reprennent dans la halle de sport de l’Ecole du Botzet à Fribourg les dimanches après-midi de foot organisés par le Club en coopération avec le groupe d’Amnesty International.  La Direction du sport de la Ville prête la halle à un prix raisonnable.  L’entraînement est assuré par Hugo Silva entraîneur sportif volontaire que met à disposition l’Association CSM (Connexion Suisses-Migrants) dirigée par  notre membre Roger Macumi.

41. Le  20 novembre la Présidente Andréa Wassmer adresse une lettre au Club UNESCO Ticino  pour le remercier de son engagement pour le site des châteaux de Bellinzona figurant sur la liste du patrimoine mondial. Elle lui écrit que les problèmes posés par l’élargissement de la voie ferroviaire traversant la ville et passant sous l’un des châteaux relèvent directement du patrimoine mondial et du gouvernement fédéral responsable des sites suisses qui en font partie.

42.- Le 20 novembre  la Commission fédérale contre le racisme réunit à Berne plus de 200 personnes sur le thème « Une Suisse à nos couleurs ». Nicolas Nagy y représente le Club.  La Présidente Mme Brunschwig-Graf attire l’attention sur la diffusion de discours haineux sur  les réseaux sociaux fréquentés  surtout par la jeunesse. Au terme d’une campagne menée dans plusieurs régions, des participants ont montré la difficulté de sensibiliser à ce problème les usagers d’internet. M. Jordi, responsable aux CFF des ressources humaines, énumère les mesures prises par son entreprise (33.000 collaborateurs de 84 nationalités) dans le cadre de sa stratégie pour la diversité et du code de conduite qui doit être respecté. Les cadres interviennent pour enrayer toute escalade entre les employés ou avec les usagers. De son côté  le Conseiller fédéral Alain Berset rappelle l’usage qui peut être fait de la norme pénale contre le racisme.

43.- Le 29 novembre la Présidente Andréa Wassmer participe avec plusieurs membres du club à la Marche pour le Climat regroupant 300 personnes, organisée par des jeunes pour l’avenir de notre planète. Cette marche est une réponse à l’Encyclique  Laudatio Si du Pape François .La Conseillère d’Etat Marie Garnier y prend la parole.

44.- Le 1er décembre au Casino culturel de Berne, Mme Anca Otris, ambassadeur de Roumanie accueille de très nombreux amis pour célébrer la fête nationale de son pays. Parmi les invités figurent Constanta Golovatiuc et Jean-Baptiste de Weck. Un programme culturel de qualité présente des artistes de danse classique, un chœur de chanteurs de Moldavie du nord et un orchestre de musique populaire..

45.- Les 3 et 4 décembre le vice-président Patrice Meyer-Bisch prend une part active au  7ème Forum sur l’Eglise dans le monde auquel participe le Cardinal Koch. Le thème de la liberté religieuse est traité.

46.- Le 4 décembre  sous la présidence de Bernard Fragnière se  tient à Fribourg l’assemblée générale de l’«Association E-Changer » qui compte des membres du Club Unesco parmi ses adhérents : l’assemblée adopte à l’unanimité un  contre-projet de statuts pour l’organisation faîtière COMUNDO qui,  depuis 2013,  regroupe plusieurs partenaires engagés en faveur du développement social et éducatif des  pays les plus pauvres, en particulier en Amérique latine et en Afrique.  Elle espère pouvoir ainsi sauvegarder  l’harmonie entre partenaires égaux  unis en faveur d’objectifs communs.

47.- Le  7 décembre Véronique Isenmann  informe  les membres du déroulement de l’enquête menée par l’ONG  Epiceries en union avec le Club Unesco dans le quartier du Bourg de la Ville. Cette enquête menée par l’équipe composée de Samuel Isenmann, Véronique Isenmann, Maria Janke et Gerda Tuck intéresse la Commune qui souhaite l’élargir à d’autres quartiers de Fribourg. Une équipe agrandie à 10 membres sera nécessaire.

Le rapport en cours de rédaction portera également le logo du Club Unesco.

48.- Le 7 décembre Gloria Clivaz-Márquez fait savoir aux membres du Club que la Maison des générations futures,  située à Fribourg, route de la Veveyse 5a accueille le lundi et le jeudi des cours de langue organisés avec la Croix-Rouge fribourgeoise.

49.- Le 10 décembre Journée internationale des droits de l’homme s’ouvre dans le Pavillon de musique de la place Georges Python la 10ème édition du « Festival des soupes » organisé par  l’équipe de La Tuile, asile de nuit de  Fribourg,  Le directeur Eric Mullener accueille chaleureusement les Autorités et les délégués des associations locales, parmi lesquelles les représentants du Club.

50.- Le 10 décembre. Le groupe de Fribourg d’Amnesty international et le Club pour l’Unesco présentent le film « L’Abri » de Fernand Melgar à la salle de cinéma de l’Université.  Ce film sincère décrit sans fioriture la situation des réfugiés se présentant en plein hiver  à Lausanne à la porte d’un local souterrain trop exigu pour accueillir tous les requérants cherchant gite et nourriture  un soir de neige.

51.- Le 19 décembre se tient dans la vaste salle paroissiale du Christ-Roi à Fribourg le repas traditionnel offert par le Point d’Ancrage qui apporte une aide très appréciée aux nombreux  réfugiés ou requérants d’asile.  La Présidente Sœur Emmanuelle, le Père Claude Maillard  et la secrétaire Brigitte van der Straten qui est aussi la vice-présidente du Club accueillent les nombreux convives et les représentants de différentes communautés religieuses et des groupes venus soutenir la cause de la solidarité. Le Point d’Ancrage organise des cours  permettant aux nouveaux arrivés d’apprendre le français. Brigitte van der Straten et Gerda Tuck donnent des cours régulièrement en particulier à des élèves Erythréens.

52.- A la fin décembre  au nom de la Commune de Fribourg, la Commission de Direction du Projet Fribourg-Sympa nous informe que Gloria Clivaz-Márquez et Samuel Isenmann sont nommés membres du Projet Fribourg-Sympa où ils représenteront le Club pour l’UNESCO de Fribourg.



          JBW

Archives - 18 janvier 2016